Pourquoi mon chien perd ses poils ?

Le meilleur ami de l’homme doit être traité avec beaucoup d’attention, tout comme l’homme, il peut être sujet à des maladies qui vont le fragiliser. Et dans ces cas-là, sa guérison dépend du soin que vous lui apportez et de la rapidité à laquelle vous constater ses symptômes, et que vous l’emmener chez le vétérinaire pour le diagnostic et le traitement que vous aurez certainement à administrer vous-même. Dans cet article, on s’intéresse particulièrement à la perte de poils du chien, et des raisons qui peuvent l’expliquer.

Les causes qui peuvent expliquer pourquoi mon chien perd ses poils

Il faut savoir que la perte de poils modérée chez un chien est tout à fait normale, comme beaucoup d’espèces, ils ont des périodes de mues, qui se situent généralement durant les saisons printanières et automnales, celles-ci varient en fonction de la race du chien, mais une repousse suit automatiquement la période de mue. Dans d’autres cas, un chien, suite à un stress, peut perdre une quantité importante de poils et d’une manière spontanée, mais là encore, pas de soucis à se faire, les poils repousseront, il faut veillez à réduire le facteur stress de votre animal de compagnie, ou tout simplement attendre qu’il s’adapte, les chiens sont sensibles, et si un facteur environnemental est modifié dans le logement, ou si il y a un nouveau venu, le chien sera perturbé et vivra cette situation comme étant une source d’angoisse, mais il s’adapte généralement seul. En ce qui concerne la perte liée à une origine médicale, on parle d’alopécie, elle peut survenir suite à des carences alimentaires, souvent en vitamines B et E, la solution sera donc de lui faire prendre des compléments alimentaires adaptés. Certaines races de chiens ont un pelage sensible, et un lavage trop fréquent va induire une perte importante de poils, il faut faire attention à ne pas laver trop souvent votre chien, un simple entretien à la brosse régulièrement suffit. Cependant, dans certains cas, le problème d’alopécie peut venir d’une maladie à différents degrés de gravité :

  • Maladies parasitaires ;
  • Des infections fongiques ;
  • Des infections bactériennes ;
  • Des maladies endocriniennes.

Comment réagir lorsque mon chien perd ses poils ?

Si la perte de poils de votre chien persiste, vous devez consulter chez un vétérinaire qui vous donnera le diagnostic, même si beaucoup de maladies peuvent aboutir à une perte importante des poils, comme on l’a vu, il existe aussi des cas moins graves où de simples vitamines ou des anti histaminiques, dans le cas d’allergies, prescrits par son vétérinaire vont suffire pour soigner votre chien. Dans des situations plus graves, seul le vétérinairesera apte à vous donner le traitement. Pour une infection fongique, où c’est la présence d’un champignon qui induit cette perte de poils. Souvent, le champignon en question est la teigne ou démodécie, ou pour une infection bactérienne qui provoque des lésions qui démangent et laissent suinter un liquide visqueux, le médecin prescrit des antibiotiques ou/et des corticoïdes. D’autres types de maladies vont influer sur la pilosité du chien, comme les maladies génétiques ou les maladies endocriniennes. Ces dernières sont liées à l’activité hormonale du chien, généralement, l’alopécie sera ciblée dans certaines zones du corps, comme les glandes de la queue des mâles ou autour du cou.

Les différents traitements à appliquer si mon chien perd ses poils

Il n’existe malheureusement pas de solution miracle pour arrêter la perte de poils de votre chien, cependant, il existe des moyens pour la ralentir ou pour les récupérer, certaines brosses vont permettre de réduire les poils que l’on retrouve généralement dans toute la maison. De plus, pour prendre soin du pelage de votre animal de compagnie, l’alimentation est un facteur clé, et il faut prêter attention aux signes ou aux potentiels symptômes d’alopécie pour pouvoir réagir au plus vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *